L’intervention évangélique dans une prison pour femmes à Lima

Crédit Santiago Barco

Crédit Santiago Barco

Une contribution de Chloé Constant :

Sociologue, postdoctorante à la Universidad Autónoma Metropolitana-Unidad Xochimilco. Elle travaille actuellement sur les trajectoires de vie de femmes transsexuelles migrantes incarcérées à Mexico. Auteure de Solidarité et inégalités. Le centre de détention de femmes Santa Mónica à Lima (IHEAL-CREDAL, 2011), ainsi que de plusieurs articles dans des revues internationales comme Signs et Champ Pénal/Penal Field, elle a coordonné la publication d’un ouvrage sur les prisons latino-américaines à paraître en 2016.

 

Crédit Chloé Constant

Crédit Chloé Constant

Résumé :

Les visiteurs évangéliques intervenant dans la prison de femmes de Chorrillos à Lima remplissent diverses fonctions qui dépassent largement le cadre religieux. Outre le soutien spirituel, ils apportent aux détenues un soutien matériel et un soutien substitutif qui permet de « combler leur incapacité d’action ». Or les détenues qui participent aux activités évangéliques ne représentent qu’un faible pourcentage de la population carcérale et celles qui profitent de ces diverses formes de soutien sont majoritairement étrangères. Quels critères conditionnent l’accès à ces intervenants et dans quelle mesure cette situation crée-t-elle des dissensions au sein de la population carcérale ? Cet article cherche à montrer la diversité des fonctions remplies par les intervenants évangéliques et à examiner leurs pratiques et leurs discours, pour analyser leur impact sur les relations entre détenues.

Lire le texte : L’intervention évangelique dans une prison pour femmes à Lima

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *