Olivier Milhaud lauréat du Prix Gabriel Tarde, prix français de criminologie

La thèse d’Olivier Milhaud, Séparer et punir, les prisons françaises mises à distance et punition par l’espace a été récompensée du Prix Gabriel Tarde, dont la gestion est assurée par l’Association française de criminologie , dans le but de « promouvoir la recherche et les enseignements de toutes les disciplines qui participent au développement de la criminologie ».

Le jury de la session 2010-2011 s’était réuni début octobre sous la présidence de Christian Nils Robert, professeur honoraire de droit pénal et de criminologie, avocat, expert au Comité européen de prévention de la torture.

Né en 1978, Olivier Milhaud est maître de conférences en géographie à l’Université Paris 4 Sorbonne. Normalien, agrégé et docteur en géographie, il travaille sur l’espace carcéral. Soutenue en 2009 à l’Université de Bordeaux 3, sa thèse avait déjà reçu le Prix de thèse de l’Université de Bordeaux en 2010.