Justice et santé mentale: impossibles frontières

Les relations entre justice et santé mentale, initialement explorées à travers l’expertise psychiatrique, ne se réduisent pas à la rencontre d’expert·e·s psychiatres et de magistrat·e·s. Ils impliquent une diversité d’actrices et d’acteurs à des échelles différentes, qui se croisent ponctuellement ou durablement dans des contextes variés.

Ces relations font l’objet d’un dossier de la revue Champ Pénal/Penal Fields, dossier dont l’ambition est de faire état d’un nouveau champ de recherches francophone rendant compte de la diversité et de la complexité de ces relations. Loin de conclure à une pénalisation de la folie, à une médicalisation de la déviance, à une juridicisation/judiciarisation de la santé mentale, ou encore à une sanitarisation de la justice, ce dossier illustre la façon dont ces différentes évolutions conduisent à des recompositions institutionnelles de grande ampleur, bouleversant les pratiques et les parcours tant des professionnels que des personnes qui se retrouvent à l’intersection de ces deux mondes.

Camille Lancelevée, Caroline Protais, Tristan Renard et Sébastien Saetta, Justice et santé mentale : impossibles frontières, Champ Pénal/Penal Fields, n°18, mis en ligne le 5 décembre 2019, URL : https://journals.openedition.org/champpenal/11124


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.