Conférence autour de la publication du N° 43 de la revue Archives de politique criminelle – “Espaces privés”

En 2010, les Archives de politique criminelle (APC) avaient consacré leur numéro 32 à l’espace public sous l’angle de la prévention et de la répression. Le phénomène social mis en avant sans contestation possible était celui de la pénalisation de l’espace public ; onze ans plus tard des mouvements de politique criminelle a priori contradictoires sont mis en lumière dans ce numéro 43 des APC concernant non pas la sphère publique mais la sphère privée. Intrusions multiples et protection accrue se heurtent, rendant infiniment difficile de définir la sphère privée ou plus précisément les espaces privés, d’en délimiter les frontières tant elles sont devenues poreuses et de saisir les mouvements de fond qui traversent les espaces privés.

PROGRAMME

 14h-14h15 : Introduction

Christine Lazerges, professeure de droit l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et et Pascal Beauvais professeur de droit à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, rédacteur en chef des Archives de politique criminelle

 I. Espaces privés à l’ère numérique

14h15-14h30 : Mathieu Soula, professeur d’Histoire du droit à l’Université Paris Nanterre « L’essor de l’État intrusif : l’accélération de la transmutation du privé en public depuis le XIXème siècle » 

 14h30-14h45 : Emmanuel Dreyer, professeur de droit à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne « Existe-t-il une conception pénale de la vie privée »

14h45-15h : Christina Koumpli, docteure en droit public de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne « L’émergence d’un espace privé immatériel et ses oxymores »

15h15-15h45 Discussion et pause

II. Espaces privés et pénalités contemporaines

15h45-16h : Jean-Marie Delarue, Conseiller d’Etat honoraire, ancien président de a Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité, « Renseignement et sphère privée »

16h-16h15 : Patrick Henriot, Magistrat honoraire et Karine Parrot, professeure de droit à l’Université de Cergy-Pontoise « Un espace-temps sécuritaire : l’assignation à résidence à durée illimitée »

16h15-16h30 : Lucie Bony, Géographe, chargée de recherche au CNRS et Franck Ollivon, docteur en géographie de l’Université Lyon 2 « L’espace privé à l’épreuve de l’exécution des peines. Une perspective géographique articulant milieux fermé et ouvert »

16h30-16h45 : Ariane Amado, docteur en droit pénal de l’Université de Paris Panthéon Sorbonne “L’espace privé et la prévention des risques en prison

16h45- 17h30 : Discussion et clôture de la journée

 17h30 : Clôture de la journée

Conférence organisée par le Comité de rédaction des Archives de politique criminelle, l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (IRJS) et le GIP IERDJ.

En présentiel sur demande d’inscription préalable jusqu’au 26 janvier 2022 à l’adresse : archpolcrim@gmail.com (merci d’indiquer votre nom, prénom, courriel professionnel et fonction).
En raison de la jauge sanitaire une confirmation d’inscription vous sera envoyée selon et en fonction du nombre de places disponibles, port du masque obligatoire.

Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
Salle 1 – Centre Panthéon
12 Place du Panthéon
75005 Paris

En visioconférence directement depuis le site de l’IERDJ : https://gip-ierdj.fr/fr/evenements/espaces-prives/ 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.